Parler argent à vos proches L’épargne au boulot

En 2014, près des deux tiers (66 %) des travailleurs québécois de 25 à 64 ans qui réussissaient à épargner le faisait au moyen de l’épargne systématique, soit par prélèvements automatiques ou par retenues sur le salaire. Un petit montant épargné toutes les semaines ou toutes les deux semaines semble beaucoup moins imposant qu’un seul versement fait à la fin de l’année.

Recommandez à vos enfants de parler à leur employeur des possibilités de retenues à la source (montant déduit de la paie et placé automatiquement dans un REER). De plus, une retenue à la source  permet d’obtenir des remboursements d’impôt immédiats plutôt que d’attendre la déclaration d’impôt. Les véhicules de placement sont variables : épargne à terme, fonds de placement, fonds de travailleurs, obligations d’épargne, etc.

Si cela n’est pas accessible à vos enfants, encouragez-les à communiquer avec leur institution financière pour qu’une somme soit virée à intervalles réguliers de leur compte d’opérations à un compte d’épargne spécial pour la retraite (épargne systématique par débits préautorisés de leur compte bancaire à un régime enregistré d’épargne-retraite).

 

Conseil présenté par Fondaction CSN